Demander un deuxième avis

Souvent, différents professionnels de la santé doivent travailler ensemble pour préciser ou confirmer votre diagnostic.

C’est pourquoi vous pouvez vous sentir en confiance par rapport au diagnostic qui vous a été donné. Si vous avez des doutes sur votre diagnostic ou votre plan de traitement, vous pouvez demander un deuxième avis médical avant de commencer ou de poursuivre le traitement : n’ayez pas peur de le faire, mais prenez garde au fait que cela pourrait entraîner un retard dans votre traitement.

La leucémie, le lymphome, le myélome, les syndromes myélodysplasiques et les néoplasmes myéloprolifératifs constituent différents types de cancers du sang. De plus, chacune de ces maladies comporte des sous-types. Par conséquent, les signes de la maladie, la manière de la diagnostiquer et de la traiter ainsi que le pronostic varient d’une personne à l’autre. C’est pourquoi il est essentiel d’obtenir le bon diagnostic avant de commencer ou de poursuivre un traitement.
Image
Man with doctor 2

Que faire pour obtenir un deuxième avis?

Pour obtenir un deuxième avis, vous pouvez demander à votre équipe soignante actuelle de vous faire des recommandations ou de vous diriger vers d’autres médecins. Votre prestataire de soins de santé de première ligne, comme votre médecin de famille, peut également vous aider. Dans certains cas, il se peut qu’il n’y ait pas de médecins disponibles dans votre région pour fournir un deuxième avis.

Décider d’obtenir un deuxième avis

Si vous hésitez à demander à un deuxième avis, posez-vous les questions suivantes :

  • Suis-je satisfait des qualifications et de l’expérience de mon spécialiste?

  • Le spécialiste m’a-t-il expliqué clairement mon diagnostic et les options de traitement?

  • Suis-je satisfait de l’expertise des professionnels de la santé qui ont participé à l’établissement de mon diagnostic?

  • L’approche du spécialiste, le plan de traitement et le centre de traitement répondent-ils à mes besoins, en particulier en ce qui concerne mon régime d’assurance maladie et l’emplacement du centre de traitement?

  • Suis-je à l’aise de poser toutes mes questions?

  • Le spécialiste prend-il le temps de répondre à toutes mes préoccupations de façon respectueuse sans que je me sente bousculé?

  • Les infirmiers et autres membres du personnel sont-ils polis et bien informés? Sont-ils disposés à répondre à mes préoccupations concernant la facturation, à mes questions sur les médicaments, à me diriger vers des organismes de soutien et à me fournir de l’information?

C’est votre droit de changer de médecin. 

Et vous n’avez pas à vous justifier auprès de votre médecin actuel.
Il suffit que vous lui disiez que vous faites ce qu’il y a de mieux pour vous.

Changer de médecin

Si le deuxième avis que vous recevez diffère du premier, vous pouvez décider de changer de médecin.
Si vous songez à changer de médecin, suivez les étapes ci-dessous :

  • Demandez si le médecin accepte de nouveaux patients.

  • Prenez rendez-vous pour une première consultation.

  • Veillez à ce que votre dossier médical soit transféré au nouveau médecin.

  • Avant votre première consultation, vérifiez auprès du bureau du médecin que votre dossier a bel et bien été transféré.

  • Annoncez votre décision à votre médecin actuel.