Image
Marie France
Lymphome de Hodgkin, stade 3 (B-avancé)

Marie-France

Lymphome de Hodgkin, stade 3 (B-avancé)

Ville de Québec QC
Canada

Quote
Personne ne sait ce qui en sera pour l’avenir de chacun d’entre nous mais je remercie du plus profond de mon cœur la vie, la recherche et la science pour la chance qu’a mon fils d’être à nouveau en pleine santé aujourd’hui.

Le cancer, malheureusement, il va et il vient.  Il touche plusieurs personnes mais jamais on ne s’attend à ce qu’il parvienne jusqu’à nous et encore moins qu’il s’en prenne à un de nos enfants. Pourtant ce fût mon cas. C’est au printemps 2016 que la vie de ma famille a basculé lorsque mon fils cadet Guillaume, alors âgé de 21 ans et en parfaite santé depuis sa naissance, a reçu un diagnostic de cancer du sang.

Fatigue, pâleur, perte d’appétit, perte de poids… Tout semblait correspondre au stress de la fin de session universitaire, jusqu’à ce que ce fameux ganglion apparaisse sous sa clavicule. C’est à la suite d’examens médicaux plus poussés que le diagnostic, tant redouté, a résonné dans nos oreilles : lymphome de Hodgkin, stade 3 (B-avancé). Il n’y avait pas une minute à perdre. Les traitements devaient débuter au plus tôt.

J’étais triste et abattue. Je trouvais la maladie injuste et cruelle et je lui en voulais de s’attaquer si froidement à mon fils qui ne méritait nullement ça. Pendant que son sang malade coulait dans ses veines, le mien s’affolait dans mon corps. Savoir mon fils en danger, c’est là que j’ai compris, quel serait mon plus grand défi de maman. La force et le courage de Guillaume m’ont aidée à passer à travers cette difficile épreuve. En effet, mon fils s’est battu comme un champion durant plus de 8 mois. Plusieurs traitements de chimiothérapie, des suivis réguliers, des prises de sang, des imageries médicales et j’en passe, occupaient tout son temps. Durant cette période, il était terriblement fatigué et il a dû mettre sur pause sa vie d’étudiant. Malgré tout, il est toujours resté positif, fort et combatif sous les merveilleux encouragements de son amoureuse, sa famille et ses nombreux amis.

Au plus grand bonheur de nous tous, Guillaume est aujourd’hui en rémission depuis 4 ans déjà. La vie a repris son cours depuis. Quelques jours seulement après le dernier traitement, malgré la fatigue toujours persistante, mon fils a poursuivi ses études et il a obtenu son diplôme en génie mécanique. Il a quitté le nid familial l’été dernier et il travaille aujourd’hui avec enthousiasme et passion dans son domaine. Avec sa belle Virginie, ils sont les heureux propriétaires d’une charmante demeure et de nombreux projets les attendent pour l’avenir. Nous sommes vraiment fiers de Guillaume et de son parcours malgré l’adversité qu’il a rencontrée.

Dans un an, nous pourrons dire que Guillaume est officiellement guéri. Personne ne sait ce qui en sera pour l’avenir de chacun d’entre nous mais je remercie du plus profond de mon cœur la vie, la recherche et la science pour la chance qu’a mon fils d’être à nouveau en pleine santé aujourd’hui. Je considère que, peu importe ce qui nous arrive, chaque jour est un cadeau de la vie et doit être vécu de la plus belle façon qui soit.

Merci la vie!

Marie-France

Marie France's
Quote
Personne ne sait ce qui en sera pour l’avenir de chacun d’entre nous mais je remercie du plus profond de mon cœur la vie, la recherche et la science pour la chance qu’a mon fils d’être à nouveau en pleine santé aujourd’hui.