Décider si vous devez en parler à vos enfants et petits-enfants

Vous pensez peut-être que si vous leur en parlez, vous risquez de les effrayer ou de les inquiéter. Quelle que soit votre raison, sachez que les enfants, peu importe leur âge, pressentent souvent les choses qui ne vont pas. Si vous ne leur dites rien, ils pourraient se sentir inquiets de ne pas savoir ce qui vous tracasse. Ils pourraient même croire qu’ils ont fait quelque chose de mal. En revanche, en étant honnête et ouvert avec vos enfants ou petits-enfants au sujet de votre maladie, vous leur donnez l’occasion de vous parler de ce qu’ils ressentent et de la façon dont ils peuvent vous aider.

Conseils pour parler de votre cancer à vos enfants

Parler aux enfants

Info-fiche
Apprenez comment parler aux enfants du diagnostic d’un être cher. Apprenez à quoi vous attendre et quoi dire aux enfants selon leur âge.
téléchargement

Utilisez des mots et des idées qui sont adaptés à leur âge.

Donnez-leur des informations en fonction de leur capacité de compréhension.
Image
Boy covering mother's eyes
Image
Bored little boy

Utilisez leurs questions comme un guide de ce qu’ils veulent savoir.

Ne soyez pas trop préoccupé par le fait de donner trop d’informations. Les enfants, comme les adultes, cessent d’écouter lorsqu’ils en ont assez entendu.

Encouragez-les à parler de leurs craintes et de leurs préoccupations.

Expliquez-leur que le cancer n’est pas contagieux et donnez-leur d’autres informations qui dissiperont tout malentendu sur votre maladie. Faites en sorte qu’ils se sentent à l’aise pour poser des questions et pour exprimer ce qu’ils ressentent. Vous devrez peut-être leur fournir plus d’une fois les mêmes explications.
Image
Mother with young daughter
Image
Grandmother with little girl

Demandez à quelqu’un de parler à votre place.

Il se peut qu’il soit plus facile pour une autre personne d’aborder ce sujet avec vos enfants ou petits-enfants. Chaque famille a sa dynamique particulière. Votre équipe soignante peut vous aider à déterminer s’il serait préférable qu’un autre adulte leur parle.

Demandez-leur de vous aider.

Les jeunes enfants se feront un plaisir de vous confectionner une carte de prompt rétablissement ou d’aller vous chercher un livre. Les plus vieux peuvent vous faire la lecture ou effectuer des corvées dans la maison. Les enfants de tout âge peuvent vous tenir compagnie ou vous accompagner pour une promenade.
Image
Boy with drawing
Image
Mother & Son

Rappelez-leur à quel point vous les aimez.

Expliquez-leur que même si vous vous sentez irritable ou fatigué, vous les aimez et les aimerez toujours. Dites-leur à quel point vous êtes fier d’eux. Et rappelez-leur que ce n’est pas leur faute si vous avez un cancer.

Si vous avez besoin d’aide,

Sachez que nous sommes là pour vous aider à toutes les étapes.

Conseils pour parler à vos enfants et petits-enfants

Votre relation avec vos enfants ou vos petits-enfants d’âge adulte peut changer lorsque vous recevez un diagnostic de cancer. Vous devrez peut-être désormais compter sur eux pour vous soutenir émotionnellement, vous aider à la maison, vous accompagner à vos rendez-vous ou vous aider dans vos soins physiques. Il se peut donc que vous hésitiez à en parler à vos enfants ou petits-enfants d’âge adulte, car vous ne voulez pas qu’ils s’inquiètent, ni leur faire porter le fardeau de votre maladie ou leur causer des désagréments dans leur vie déjà bien remplie. Néanmoins, il est important que vos proches, en particulier les membres de votre famille, soient informés de votre cancer.

  • Choisissez un endroit où vous pouvez parler en privé.

  • Choisissez un moment où personne n’est pressé afin que vous puissiez dire tout ce que vous avez à dire.

  • Dites-leur ce que vous savez dès que vous vous sentez prêt.

  • Exprimez ce que vous ressentez avec honnêteté.

  • Donnez-leur la possibilité de vous offrir leur aide et leur soutien, s’ils le peuvent.

  • Si vous avez besoin de leur aide et que vous n’avez personne d’autre vers qui vous tourner, dites-le-leur.

  • Expliquez-leur les décisions que vous souhaitez qu’ils prennent concernant vos soins si vous ne pouvez plus prendre ces décisions vous-même.

Pour certains enfants ou petits-enfants d’âge adulte, c’est peut-être la première fois qu’un de leurs proches est atteint d’un cancer ou d’une maladie grave. Il se peut qu’ils ne réagissent pas comme vous vous y attendiez. Donnez-leur le temps de digérer votre nouvelle à leur manière et à leur rythme.